logo-sundaix

|Les Interviews du Sund'Aix

DJ ANAEL

 

1 – Salut. ! Est-ce que tu peux te présenter ? ( ton nom, où tu vis et qu’est-ce que tu fais dans la vie)

Salut, c’est DJ Anael, DJ Ana-L pour les intimes. Et la semaine je bosse pour une grosse boite d’IT du coté de Nice.

 

2 – Depuis combien de temps es-tu derrière les platines et comment y es-tu arrivé ?

Environ 5 ans. J’ai commencé à collectionner les vinyles et un jour DJ Konstantin m’a dit que ça serait bien que je les joue en public … j’ai commencé à me faire la main dans ses soirées à la Victorine, et c’est de là que tout a démarré.

 

3 – Penses-tu qu’il soit indispensable d’être danseur pour être un bon DJ et est-ce que tu as une préférence entre danseur et DJ ?
Je crois que c’est indispensable oui… Sinon fais des podcast, des live sur Facebook, anime une émission de radio, bref un truc où les gens sont contents de juste écouter. Il y a des morceaux qui sonnent bien mais qui sont catastrophiques sur la piste. Comment tu les détecte si tu danses pas ?


4 – Comment définirais-tu ton style ? Et y-a-t-il des styles de salsa que tu n’aimes pas spécialement ?

Mon style ? Du caviar point barre. En général je suis pas trop fan de charanga, de latin jazz qui souvent sortent des morceaux longs et plats.

5 – En tant que danseur/ Dj as-tu eu des mentors, ou tout du moins des artistes qui t’ont influencé ?
DJ Konstantin m’a largement influencé et lui même était influencé par DJ Gaby qui a fait connaître des morceaux devenus incontournables.
 
6 – La question qui tue : Pour les DJ’s , il y a souvent un débat entre le fait de s’adapter au dancefloor et de fournir aux danseurs ce qu’ils aiment, ce qui est la tendance actuelle ou au contraire, proposer son style propre, son identité. Quel est ton avis sur la question ?
Proposer uniquement son style c’est jouer pour soi, passer uniquement ce que les gens aiment c’est être remplaçable par une playlist deezer sans pub, DJ c’est le juste milieu, ça requiert de jauger le dancefloor et de s’y adapter au mieux, amener des nouveautés mais connaitre ses classiques … et se rappeler que le dernier mot revient toujours aux danseurs … (et au boss du festival).

7 – 3 morceaux qui te font vibrer ?
Conjunto Realidad – Cristal de la Vida
Bronco – Nango
Sonia Lopez – Me encanta el guaguanco
8 – Un musicien (ou groupe) préféré ?
Pink Martini.
9 – le vendredi 15 novembre, tu vas assurer 2 sets avec d’autres Dj’s. Pour ce type d’exercice, est-ce que tu as une stratégie particulière ?
Je sais pas encore combien et comment, je ferai en fonction de la piste et de ce qu’ont joué les autres, mais je vais larguer des pépites.
10 – un dernier mot ?
Diplomatico ?

 

Facebookgoogle_plusmail

Leave a Comment