logo-sundaix

|Les Interviews du Sund'Aix

DJ KLANDESTINO

Salut. ! Est-ce que tu peux te présenter ? ( ton nom, où tu vis et qu’est-ce que tu fais dans la vie)

Salut, mon nom Uriel LATINO (dj Klandestino), J’habite à Milan depuis un an et demi. Mon travail, prof de danse et danse et dj, spécialisé dans la salsa.

Depuis combien de temps es-tu derrière les platines et comment y es-tu arrivé ?

Je suis derriere les platines depuis 23 ans. Je suis arrive aux cabines dj en 1996 au Mexique, à l’époque des vinyls et j ai commencé à Mixer de la « latin house » en boite de nuit.

Penses-tu qu’il soit indispensable d’être danseur pour être un bon DJ et est-ce que tu as une préférence entre danseur et DJ ?

Etre dj c’est vraiment un travail à part entier et demande la professionnalisation. Le terme « dj » a évolué à travers le temps, aujourd’hui on associe (dans la salsa) le terme « dj » avec celui d’animateur de danse.
Je connais des bons danseurs qui passent de la bonne musique (à mon goût) mais ils ne mixent pas, il font plutôt le travail de programmateur de musique. Je connais d’autres personnes qui ne dansent pas du tout et aussi passent de la bonne zik, mais pareil, ils ne savent pas ce qui est le vrai travail de « dj ». Par contre quand tu es un danseur, tu as quand même certains avantages en terme de selection de la musique.

Comment définirais-tu ton style ? Et y-a-t-il des styles de salsa que tu n’aimes pas spécialement ?

Je ne peux pas généraliser les styles de musique et choisir par style celle que j’aime et celle que je n’aime pas. Il existe tout un univers musical et très souvent, j’ai été surpris. Par contre, grâce au fait que je suis né en Amerique Latine, que je parle espagnol et que j’ai grandi dans le fief de la musique latine, je sais qu’il y a des musiques plus agréables à l’oreille que d’autres, par les paroles ou par la mélodie même.

En tant que danseur/ Dj as-tu eu des mentors, ou tout du moins des artistes qui t’ont influencé ?

En tant que danseur, j’aime le travail de Frankie Martinez, Franklin Diaz, Rodrigo Cortazar et Johnny Vasquez. En tant que dj, je suis sensible à la fusion des sonorités qui existent actuellement dans les remasterings et nouveautés de Ricky Campanelli et Dj El chino.

La question qui tue : Pour les DJ’s , il y a souvent un débat entre le fait de s’adapter au dancefloor et de fournir aux danseurs ce qu’ils aiment, ce qui est la tendance actuelle ou au contraire, proposer son style propre, son identité. Quel est ton avis sur la question ?

Pour cette question on pourrait passer des heures a débattre. Mais je veux juste dire que lors du festival Sundaix, je vais faire une tuerie (dans le bon sens du terme) et que cela soit sur la piste, et que cela soit en cabine 😉

3 morceaux qui te font vibrer ?

Pour les morceaux, ils m en faudra plus que trois mais voici:
El incomprendido, Ismael Rivera.
Nostalgia, de « los Angeles Negros » (Repris par Angel Canales)
Escandalo (Repris par Marc Anthony)

Un musicien (ou groupe) préféré ?

Ismael Rivera

le vendredi 15 novembre, tu vas assurer 2 sets avec d’autres Dj’s. Pour ce type d’exercice, est-ce que tu as une stratégie particulière ?

Oui, la stratégie de regaler le publique et faire une massacre musical.

un dernier mot ?

Va falloir prévoir des vitamines ou de la drogue pour le Sundaix Festival.

Facebookmail

Leave a Comment